The Spencer Davis Group

Genre 60s, classic rock, rock, blues, british invasion

The Spencer Davis Group est un groupe de rock britannique, originaire de Birmingham (Royaume-Uni), co-fondé en 1963 par Stevie Winwood (il n'avait alors que 15 ans !).

Stevie Winwood était auparavant leader du "Rhythm and blues Quartet", jouant volontiers du jazz, et accompagnait des "pointures" du blues telles que Memphis Slim, Champion Jack Dupree… Il fut désormais l'organiste du Spencer Davis Group, avec son orgue Hammond, aux sonorités chaudes. Sa voix semblable à celle des bluesmen noirs américains attirait l'attention.

Ce groupe était composé en outre de Spencer Davis à la guitare, Muff Winwood à la basse, et de Peter York à la batterie. Parmi leurs succès, citons Keep on running , Somebody help me, Dust my blues, Midnight special et Gimme Some Lovin (entre autres). À noter aussi l'interprétation de Georgia on my mind (voir Ray Charles) et de Nobody knows you when you're down and out, un classique du blues noir américain, sans oublier leurs tubes I'm a man qu'allait reprendre en 1969 le groupe américain Chicago Transit Authority (aux influences jazz) et Gimme some lovin' dans le film The Blues Brothers en 1980.

Steve Winwood forma par la suite d'autres groupes importants comme Traffic en 1967, Blind Faith en 1969 avant de poursuivre une carrière solo après 1975.Ajout


Source

The Spencer Davis Group est un groupe de rock britannique, originaire de Birmingham (Royaume-Uni), co-fondé en 1963 par Stevie Winwood (il n'avait alors que 15 ans !).

Stevie Winwood était auparavant leader du "Rhythm and blues Quartet", jouant volontiers du jazz, et accompagnait des "pointures" du blues telles que Memphis Slim, Champion Jack Dupree… Il fut désormais l'organiste du Spencer Davis Group, avec son orgue Hammond, aux sonorités chaudes. Sa voix semblable à celle des bluesmen noirs américains attirait l'attention.

Ce groupe était composé en outre de Spencer Davis à la guitare, Muff Winwood à la basse, et de Peter York à la batterie. Parmi leurs succès, citons Keep on running , Somebody help me, Dust my blues, Midnight special et Gimme Some Lovin (entre autres). À noter aussi l'interprétation de Georgia on my mind (voir Ray Charles) et de Nobody knows you when you're down and out, un classique du blues noir américain, sans oublier leurs tubes I'm a man qu'allait reprendre en 1969 le groupe américain Chicago Transit Authority (aux influences jazz) et Gimme some lovin' dans le film The Blues Brothers en 1980.

Steve Winwood forma par la suite d'autres groupes importants comme Traffic en 1967, Blind Faith en 1969 avant de poursuivre une carrière solo après 1975.Ajout


Source

Top Titres

Gimme Some Lovin' 1

Gimme Some Lovin'

Keep On Running 2

Keep On Running

I'm a Man 3

I'm a Man

Gimme Some Lovin' - Single Mix / U.S Version 4

Gimme Some Lovin' - Single Mix / U.S Version

Somebody Help Me 5

Somebody Help Me

Gimme Some Lovin' - Single Mix 6

Gimme Some Lovin' - Single Mix

Every Little Bit Hurts 7

Every Little Bit Hurts

When I Come Home 8

When I Come Home

Keep On Running - Mono Version 9

Keep On Running - Mono Version

I Can't Stand It 10

I Can't Stand It

Top Albums

The Best Of Spencer Davis Group
The Best Of Spencer Davis Group
pistes
Keep On Running
Keep On Running
pistes
Revolutions: The Very Best Of Steve Winwood
Revolutions: The Very Best Of Steve Winwood
pistes