Dusty Springfield

Genre soul, female vocalists, 60s, pop, oldies

Représentante du courant northern soul (qui consiste, pour être simpliste, à poser des voix blanches aux intonations plutôt pop sur un base musicale soul/funk), la chanteuse britannique Dusty Springfield (Londres, 16 avril, 1939 - Henley-on-Thames, 2 mars, 1999) a sorti son premier album solo en 1964, après avoir formé les Springfields avec ses frères.

Son premier 45 tours (single) "I only wanna be with you" sorti en 1963 a été un succès tant dans son pays qu'aux États Unis où il a atteint le top 10. Dusty a été la première chanteuse britannique a atteindre les "charts". Cette chanson a été adaptée en français sous le titre "À présent tu peux t'en aller" (Si seulement tu m'avais dit la vérité…) et ce fut un succès pour Richard Anthony et pour les Surfs.

Elle a atteint le sommet de sa carrière avec l'album Dusty in Memphis, composé entre autres par Carole King, Michel Legrand, Randy Newman et Burt Bacharach (à qui elle doit quelques-uns des ses plus grands succès, dont Wishin and Hopin et I just don't know what to do with myself, repris pour le film Le Mariage de mon meilleur ami, They long to be close to you (immortalisé par les Carpenters), Anyone who had a heart et The look of love, chanson du James Bond Casino Royale). Sur cet album enregistré comme son nom l'indique à Memphis avec la crème des musiciens soul de l'époque (Arif Mardin, qui collabora de nombreuses fois avec Chaka Khan), on retrouve Son of a preacher man, qui connut une deuxième vie grâce au film Pulp Fiction de Quentin Tarantino.

Britannique exilée aux États-Unis pour cause de vie un peu trop dissolue (bisexualité et drogue), elle sombre peu à peu dans l'oubli d'où elle sera tirée au milieu des années 1980, grâce à plusieurs collaborations avec les Pet Shop Boys. Fans de Dusty Springfield, ils enregistrent d'abord avec elle le duo What have I done to deserve this?, qui marque son grand retour dans les charts (N° 2 en Grande-Bretagne et aux États-Unis). Suivront le single Nothing has been proved (pour la musique du film Scandal de Michael Caton-Jones, en 1989), et finalement un album Reputation, emmené par le hit In private qui restera son dernier succès. Elle a fait une apparition pour la série de la BBC French and Saunders go to the movie.

Elle est décédée en 1999 d'un cancer du sein (un film biographique devait être réalisé par Guy Ritchie, projet qui semble aux oubliettes. Un album tribute est sorti de façon très confidentielle chez Klone Records, ainsi qu'une biographie signée Lucy O'Brien, parue en 1989).

www.dusty-springfield.com


Source

Représentante du courant northern soul (qui consiste, pour être simpliste, à poser des voix blanches aux intonations plutôt pop sur un base musicale soul/funk), la chanteuse britannique Dusty Springfield (Londres, 16 avril, 1939 - Henley-on-Thames, 2 mars, 1999) a sorti son premier album solo en 1964, après avoir formé les Springfields avec ses frères.

Son premier 45 tours (single) "I only wanna be with you" sorti en 1963 a été un succès tant dans son pays qu'aux États Unis où il a atteint le top 10. Dusty a été la première chanteuse britannique a atteindre les "charts". Cette chanson a été adaptée en français sous le titre "À présent tu peux t'en aller" (Si seulement tu m'avais dit la vérité…) et ce fut un succès pour Richard Anthony et pour les Surfs.

Elle a atteint le sommet de sa carrière avec l'album Dusty in Memphis, composé entre autres par Carole King, Michel Legrand, Randy Newman et Burt Bacharach (à qui elle doit quelques-uns des ses plus grands succès, dont Wishin and Hopin et I just don't know what to do with myself, repris pour le film Le Mariage de mon meilleur ami, They long to be close to you (immortalisé par les Carpenters), Anyone who had a heart et The look of love, chanson du James Bond Casino Royale). Sur cet album enregistré comme son nom l'indique à Memphis avec la crème des musiciens soul de l'époque (Arif Mardin, qui collabora de nombreuses fois avec Chaka Khan), on retrouve Son of a preacher man, qui connut une deuxième vie grâce au film Pulp Fiction de Quentin Tarantino.

Britannique exilée aux États-Unis pour cause de vie un peu trop dissolue (bisexualité et drogue), elle sombre peu à peu dans l'oubli d'où elle sera tirée au milieu des années 1980, grâce à plusieurs collaborations avec les Pet Shop Boys. Fans de Dusty Springfield, ils enregistrent d'abord avec elle le duo What have I done to deserve this?, qui marque son grand retour dans les charts (N° 2 en Grande-Bretagne et aux États-Unis). Suivront le single Nothing has been proved (pour la musique du film Scandal de Michael Caton-Jones, en 1989), et finalement un album Reputation, emmené par le hit In private qui restera son dernier succès. Elle a fait une apparition pour la série de la BBC French and Saunders go to the movie.

Elle est décédée en 1999 d'un cancer du sein (un film biographique devait être réalisé par Guy Ritchie, projet qui semble aux oubliettes. Un album tribute est sorti de façon très confidentielle chez Klone Records, ainsi qu'une biographie signée Lucy O'Brien, parue en 1989).

www.dusty-springfield.com


Source

Top Titres

Son of a Preacher Man 1

Son of a Preacher Man

Spooky 2

Spooky

You Don't Have To Say You Love Me 3

You Don't Have To Say You Love Me

The Look Of Love 4

The Look Of Love

I Only Want To Be With You 5

I Only Want To Be With You

I Just Don't Know What To Do With Myself 6

I Just Don't Know What To Do With Myself

The Windmills of Your Mind 7

The Windmills of Your Mind

Take Another Little Piece Of My Heart 8

Take Another Little Piece Of My Heart

Breakfast In Bed 9

Breakfast In Bed

Just A Little Lovin' 10

Just A Little Lovin'

Top Albums

Dusty In Memphis
Dusty In Memphis
pistes
The Silver Collection
The Silver Collection
pistes
Classics & Collectibles (1)
Classics & Collectibles (1)
pistes